L'aura et ses couleurs

Brigitte du Castel : Touch-Light thérapie Énergétique - Lecture de l'AURA - Formations

Les couleurs transitoires dans l'AURA

Les Couleurs transitoires sont les premières couleurs aperçues lorsque l'on observe dans l'AURA
A condition de pouvoir franchir la barrière de la Structure 4 qui empêche souvent, par sa plus ou moins grande opacité, d'apercevoir les Corps subtils et au milieu d'eux, le Cylindre.

Ces Couleurs transitoires se présentent sous la forme de volutes colorées, plus ou moins saturées, lentes ou rapides, parfois tourbillonnaires.

Il arrive qu'une seule couleur, remplisse durablement l'espace d'un des Corps Subtils : une couleur transitoire est devenue stagnante et persistante : c'est un état pénalisant !

Les volutes colorées mobiles, parfois tumultueuses, ou les nappes statiques appartiennent à l'un des trois Corps subtils de l'incarnation, que j'appelle selon ma terminologie :

  • Enveloppe/écho n° 1 en correspondance avec le physique (Moi avec Moi)
  • Enveloppe/écho n° 2 en correspondance avec le relationnel (Moi avec les autres)
  • Enveloppe/écho n° 3 en correspondance avec le mental/causal (Moi avec l'univers)

Ces Couleurs transitoires renseignent avec précision sur l'état d'être instantané du sujet, sur ses pensées, sur ses préoccupations ponctuelles, plus ou moins intenses. La décolorisation des Structures énergétiques est une des phases préalable de la Touch Light thérapie®.

Les Couleurs transitoires dans l'Aura ne sont pas de première importance en thérapie énergétique, sauf lorsque cette couleur devient persistante.
Les couleurs transitoires ou statiques sont les plus faciles à voir ou à "ressentir". Attention : il ne s'agit pas de la couleur de naissance ou couleur de l'AURA.

Toutefois, avant d'étudier les couleurs dans l'AURA en thérapie énergétique, il est plus constructif d'étudier d'abord le fonctionnement du Corps éthérique et la composition de la Structure 4 du sujet pour déterminer les causes du blocage et pouvoir y remédier.

En lecture et analyse de l'AURA  ou en thérapie, il est inutile d'insister sur ce qui ne va pas : détecter les causes évènementielles précises des couleurs parasites est plus efficace... et plus difficile aussi !

Les différentes couleurs transitoires dans l'AURA

Toutes les nuances de couleurs de naissance peuvent imprégner les Corps subtils et renseignent sur l'origine de la cause.
L'absence de couleur (la transparence) n'est pas anormale, au contraire : le sujet fonctionne en mode Éthérique ou n'est pas soumis momentanément à une sollicitation intérieure ou extérieure.
Un énergéticien dans son cabinet se doit d'être le plus "incolore" possible. La transparence est la condition sine qua none de perceptions extrasensorielles objectives.

Mouvements dans les volutes colorées

J'emploie souvent l'expression "Corps susceptibles" au lieu et place de "Corps subtils" pour bien traduire la réactivité intelligente des Enveloppes/écho 1, 2 et 3 et ce n'est pas un lapsus.

NDA : susceptible, du latin susceptum , suscispere (recevoir). Qui est capable de recevoir certaines qualités, impressions ou modifications, au sens physique ou moral. Mais aussi, dans un sens plus réactif, qui est facile à blesser, à froisser ou qui s'offense aisément.

Les perturbations colorées dans les Enveloppes/écho traduisent effectivement une réactivité à une situation donnée : réaction physique, réaction dans le relationnel social ou affectif, réaction dans le mental. Selon l'intensité du "stress" les volutes seront plus ou moins tumultueuses.

Les Couleurs transitoires ne sont pas toujours synonymes de réactivité : elles peuvent exprimer une forte attirance, un moment de concentration, un intérêt marqué ou une préoccupation dans un domaine concernant le physique, la relation avec l'autre ou le mental.
Le sujet peut masquer sa réactivité sur le plan humain social : elle reste évidente dans l'AURA.

- L'attirance physique, le désir, la tendresse, l'émotion sensorielle ou artistique génèrent des couleurs et des mouvements plus ou moins durables dans les Enveloppes/écho correspondantes : c'est tout à fait normal car nous sommes vivants !
- La peur, la colère produisent des volutes aux formes et aux couleurs caractéristiques qui perdurent plusieurs jours. Ces volutes et ces formes ne sont pas anodines, elles sont potentiellement actives.

Blocage sur une couleur transitoire !

Il arrive - et c'est assez fréquent - qu'un impact sur l'une des 3 premières Enveloppes produisent une colorisation persistante, non gérable par le "Cylindre" et ses Centres lumineux.
Cette colorisation persistance imprègne l'Énergie tellurique (Le R3 primaire) présente dans les Enveloppes et empêche son utilisation par le Corps éthérique, qui ne peut alimenter les cellules souches du corps physique (voir le manuel de cours).
En Magnétisme éthérique, le praticien pratique une "Décharge éthérique" pour récupérer l'énergie colorée, puis il la "décolorise" dans ses propres structures avant de la réinjecter ensuite, par une "Recharge éthérique".
Le vrai soin peut alors commencer.

Voir sur ce site les articles sur : Magnétisme énergétique et Touch Light thérapie®.

Le mode mise en ÉCHO

Au summum d'un stress, les volutes deviennent tourbillonnaires : l'Enveloppe se met alors en mode écho et perd sa capacité d'analyse. Il lui faudra jusqu'à 3 jours pour récupérer un minimum d'objectivité dans la subjectivité. En l'absence de soins énergétiques, la récupération s'effectue mais durablement sur un mode mineur.
La mise en Écho enclenche toujours un processus de somatisation qui pénalise le physique à différents degrés : une zone précise du corps physique  s'imprègne d'une mémoire capable de se réactiver même dans les plus grands moments d'objectivité. Il faut agir vite !

BD11recadr 108 H Brigitte du Castel

◊ Je ne rentre pas dans tous les détails des processus, ce ne sont là que quelques informations sommaires. Les protocoles thérapeutiques sont bien plus nuancés. 

Retour en haut de la page

Dans l'air du temps

L'Énergétique au quotidien

Brigitte m'a dit...

Histoires vécues dans le monde vibratoire

COUV1

Un livre de 242 pages
Prix 20 € + 6 € port

  Dans ce livre, Christian, le mari de Brigitte raconte avec simplicité, parfois avec humour mais toujours de manière surprenante, quelques moments de vie intenses et difficiles où le monde de la matière et le hors Espace/Temps se confondent, en dehors de toute logique humaine.

Lire la suite...